Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 23:04

Nous avions pu découvrir Greenwich Cavern en première partie de Ten Years After, à La Passerelle de Florange, il y a tout juste un mois. Le groupe avait su flatter nos sens auditifs par la qualité de ses compositions. Alors forcément, lorsqu’ils nous ont proposé d’assister à l’enregistrement de leur prochaine maquette en compagnie du bassiste et du chanteur, nous ne nous sommes pas fait prier. Rencontre avec un groupe à suivre de près :

 

http://3.bp.blogspot.com/-JvQ0q29dHo4/TZLx3W8-EkI/AAAAAAAAB60/YWe6HLSM24A/s1600/VISU-PRESENTATION-GROUPE.jpg


C’est la passion pour la musique en général, et pour le rock en particulier, qui a conduit Eric Revel à la direction d’une grande salle de concerts. C’est cette même passion qui, il y a trois ans, lui dicte de tout arrêter pour à son tour, brancher les amplis et laisser parler les guitares. La question qu’il se pose est simple « Que faire dans la vie ? ». La réponse est évidente : « de la musique ».

Ainsi naît Greenwich Cavern en 2009, à l’initiative donc d’Eric, bassiste et compositeur de la formation. Un premier album, Otherside, sort rapidement et Greenwich enchaine une vingtaine de concerts sans accros jusqu’à fin 2010, inscrivant notamment sur son cv les premières parties de grands noms tel Scorpions. Pourtant, le groupe décide de se séparer suite à la Rock Party de décembre dernier, au Galaxie d'Amnéville. « Incompatibilité d’humeur », lâche le bassiste, sans plus d’explications.

Bien décidé à ne pas laisser cette histoire s’arrêter là, le fondateur du groupe est rapidement recontacté par l’harmoniciste Marko Balland, pour remettre le combo sur pieds. Eric contacte son ami Dom Colmé, (récemment en première partie d’Ayo, notre chronique), qui lui conseille de nouveaux musiciens : Mathieu Bonaddio à la batterie et Olivier Sosin au chant et à la guitare. Entre temps, Thomas Tiberi, l’ancien guitariste, reprend contact avec Eric et se joint aux nouveaux membres. La deuxième version de Greenwich Cavern est née et, en trois semaines, les musiciens sont prêts à monter sur scène.

Difficile de croire que l’on est face à une toute jeune formation lorsque l’on constate à la fois l’harmonie qui règne entre les musiciens et la formidable énergie scénique qu’ils dégagent. Le charisme d’Olivier Sosin et  de sa voix grungy sont d’une efficacité imparable, tandis que les mélodies mêlent habilement un son rock des seventies et des accents blues. L’espace d’un instant, on s’imagine à New York, au bar The Cavern, où Bob Dylan donna son premier concert, inspiration revendiquée par le groupe concernant son nom.

D’ailleurs, lorsque l’on aborde la question des influences, ce sont immédiatement les mastodontes du rock qui sont évoqués, Led Zep et Deep Purple en tête. Dans le cas d’Olivier, forte présence également de la chanson française, le chanteur ne cachant pas son admiration pour des artistes tels que Brel, Brassens, ou Thiéfaine. « Et Christophe Maé, intervient Eric avec humour, le Mozart du XXIe siècle ». On est en démocratie, chacun ses opinions…
Le groupe choisit pourtant d’écrire en anglais, pour les sonorités et la facilité d’écriture, mais surtout parce que « le rock c’est en anglais, merde ! », lâche Eric, qui a décidément la rock n’ roll attitude.

http://1.bp.blogspot.com/-FNolLpgPxxk/TZrbmBWdHyI/AAAAAAAAB7s/hJifBZiO7P8/s1600/ENCART_GREENWICH_CAVERN-ACO.jpg


Mais le groupe ne se contente pas de singer ses aînés. Greenwich Cavern se démarque notamment  par l’utilisation astucieuse de l’harmonica. Branché sur des pédales de guitares, l’harmoniciste Marko Balland parvient à créer un son unique qui ajoute une richesse indéniable à l’ensemble. Ces lignes mélodiques viennent compléter les soli de guitares efficaces. On assiste en live, à un dialogue inspiré entre les deux instruments. Si l’harmonica n’était pas aussi présent sur le premier album, le groupe a décidé de retravailler les morceaux au moment où s’est faite la seconde formation, pour mettre en avant ce petit plus indéniable.

L’enregistrement débute. Eric branche le home studio et Olivier se place derrière le micro. En un instant, le mec humble qui, il y à peine une minute, parlait de ses influences, redevient le frontman inspiré et charismatique. On sent le chanteur habité par l’histoire qu’il raconte. Il fait une deuxième prise pour la forme. Elle ne s’avèrera pas nécessaire.

Eric me fait écouter, en exclusivité, les instrus des nouveaux morceaux. Tout cela semble très prometteur. On sent que les musiciens ont hâte d’aller tester leurs morceaux sur scène. D’ailleurs le groupe a déjà prévu dix concerts d’ici fin mai, cinquante d’ici juin 2012. Une version acoustique ainsi qu’une version « pur power » - comme l’appelle Eric - du set ont été élaborées, pour varier les ambiances. Les musiciens prévoient même quelques reprises, en ayant à nouveau à l’esprit de se démarquer et de ne surtout pas reprendre les sempiternels  Jumpin’ Jack Flash et consorts. Petite info spécial Melting-Actu, il paraitrait que le groupe prévoit de reprendre Speed King de Deep Purple et le mythique Won’t get fooled again des Who.

Je glisse timidement à Eric que son ancien boulot a dû l’aider à trouver des contacts. Il sourit. « C’est un avantage et un inconvénient », me dit-il. « Si on faisait de la merde, ça aiderait pas, je pense ! ». Difficile de le contredire.

Article : Guillaume Hann

Plus d'infos sur Greenwich Cavern :
http://greenwichcavern.blogspot.com/
http://www.facebook.com/pages/Greenwich-Cavern/
http://www.myspace.com/thebbblues

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici