Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 16:11

C'est avec autant de plaisir que de fierté que Melting-Actu est fière de vous présenter la programmation de Notice France Production.
Acteur prépondérant en Lorraine depuis 20 ans déjà, Notice France a su attirer à lui des artistes comme des salles avides de faire vivre la culture en Lorraine.
Proposant des références aussi diverses que Louise Attaque, Asian Dub Fondation, Iron Maiden ou encore Sinik, Notice France vous propose de redécouvrir la Lorraine au travers de ces plus belles salles : le 112 à Terville, la passerelle à Florange, l'autre canal à Nancy, Chez Paulette à Pagney Derrière Barrine, et bien sûr les traditionnels Trinitaires de Metz, Zénith de Nancy ou Galaxie d'Amnéville.

Mais sans plus attendre, je vous laisse découvrir les dates à venir pour un semestre qui s'annonce pour le moins riche en musique.


A noter également que ANGE sera en concert à la Passerelle à Florange le 05 février prochain !


A5 NoticeFrance 1semestre10 recto



plus d'infos sur le myspace de Notice France :
www.myspace.com/noticefrance




Repost 0
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 22:15

Un film de Clint Eastwood peut être vu comme une partie d’échec.

Pas une simple joute opposant deux novices. Non, un combat de maîtres, où la beauté de l’art est tout du long révélée.

Invictus, le dernier né du géant Eastwood, met en scène l’arrivée au pouvoir de Nelson Mandela, dans une Afrique du Sud déchirée, marquée par l’Apartheid encore présent dans de nombreux esprits.

 

affiche-invictus.jpg

 

 

Il faut l’avouer, le film est dans son ensemble hautement positif, finissant en apothéose sur l’éclatante victoire des Springboks, l’équipe nationale de rugby, face aux All Blacks de Nouvelle Zélande, à la coupe du monde de 1995, organisée sur les terres de l’Afrique du Sud. Beaucoup apprécieront, d’autres pourront reprocher – à juste titre – une œuvre plus nuancée. Cependant, il serait injuste de résumer le film à une succession de bons sentiments.

Comme souvent dans les films de Clint Eastwood, le personnage principal – ici Mandela joué par un Morgan Freeman exceptionnel – est entouré d’une myriade de seconds rôles chirurgicalement définis. C’est d’ailleurs ainsi que la magie du réalisateur opère si bien, décrivant toute l’attitude et la psyché d’un personnage au travers d’une action ou une parole.

Qu’il s’agisse ici de la conseillère de Mandela, sa servante, son service de sécurité ou la famille du capitaine des Springboks – François Pienaar joué par Matt Damon -, le moindre rôle est écrit de manière méticuleuse, rappelant à juste titre un échiquier efficacement maîtrisé.

La construction du personnage de Nelson Mandela est elle-même faite de nuances, partageant avec un humour discret, la destiné du président comme les aléas familiaux ou médicaux du vainqueur de l’Apartheid.

 

invictus2.jpg

 

Cette ségrégation qui mine les discours tout au long du film révèle d’ailleurs les qualités de tacticien de Nelson Mandela, qui, en une parole ou une action, finira par faire vivre le pays uni et coloré dont il rêvait.

Au travers notamment de sa relation d’égal à égal avec François Pienaar, nouveau porte-parole de ses pensées. Dans ce rôle, Matt Damon quitte quelque peu ses habitudes d’homme d’action surarmé de films comme La mémoire dans la peau pour trouver un juste milieu entre le sportif et l’homme d’influence au sein de son équipe.

Jouant à la fois sur le terrain de la politique comme celui du rugby, le film réussit à nous tenir en haleine plus de deux heures durant, proposant une rythmique juste et enivrante, jusqu’au bouquet final.

Clint Eastwood s’essaye même à quelques plans particuliers pris directement sur le terrain, jouant avec ce son strident produit par l’envol du ballon ovale.

Le sport apparaît comme un exutoire à ce racisme primaire qui opposa avec véhémence Afrikaners et peuple noir d’Afrique du Sud, trouvant dans l’emblème national et le dépassement de soi un sujet d’ouverture et de réconciliation.

 

invictus1.jpg

 

Invictus, sans être un chef d’œuvre tient grâce à la réalisation à la hauteur de la réputation de son auteur, excellemment bien porté par Morgan Freeman, magistral dans sa prestation du président Mandela. L’humour saupoudré avec justesse tout au long du film et le suspense comme toujours mis en place avec virtuosité amplifient la signature de ce long métrage de la patte du grand réalisateur qu’est Clint Eastwood.

Sur la même lignée que Million Dollar Baby, bien qu’en deçà et bien moins dramatique, Invictus est un film qui ne décevra pas le public fidèle du réalisateur, et saura attirer un public curieux par une réalité qui était encore d’actualité il y a de cela moins de vingt ans…

 

 

Ugo Schimizzi

Un article en partenariat avec les cinémas Palace et Caméo Ariel de Metz.

Retrouvez tous les horaires ICI sur le site de nos partenaires les cinémas Caméo ( Ariel - 24, rue du Palais à Metz Centre Tél. : 03 87 18 99 95 et Palace - Place St. Jacques Metz  Centre - Tél. : 03 87 18 82 49 )

Pratique : vous disposez du parking de la cathédrale, proche des cinémas, pour le prix de 0,50 Cts de 19 H à 1 Heure du matin !

Bénéficiez des tarifs des cinémas Caméo :

 

Tarifs à Metz

Prix

Conditions

ENTREE

6,90

 

TARIF FIDELITE

51 €

les10 séances valable 1 an, cumul pour 3 personnes

TARIF UNIQUE 

4,90

pour tous et tous les jours entre 13h30 et 14h30

TARIF REDUIT

5,80

Tous les jours sauf jours fériés et veilles de jours fériés pour lycéens, moins de 18 ans, chômeurs

6,20

pour les seniors, à partir de 60 ans sur justificatif, sur présentation de justificatif

5,80

pour les cartes partenaires CEZAM

TARIF ETUDIANTS

4,90

Mercredi toute la journée et, lundi, mardi, jeudi et vendredi de 13 H 30 à 17 H 45 sauf jours fériés et veilles de jours fériés, jusqu'à 30 ans, sur justificatif

4,90

sur présentation du passeport culturel, valable tous les jours à toutes les séances

 

Repost 0
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 13:48

L’espace culturel de Rombas, fort de ses 500 places, affiche complet pour cette première du spectacle du chanteur français Sanseverino version 2010, de passage en Moselle avant d’enchaîner par quatre jours dans la capitale, au Bataclan.

Présentant son nouvel album, Les Faux Talbins, Sanseverino, 50 ans au compteur l’année prochaine, affiche une mine goguenarde, le sourire aux lèvres, visiblement content de remonter sur scène. Il est accompagné d’une batterie, deux guitares, un clavier et un trombone proposant un rock engagé déviant tout à la fois vers le jazz et le blues folk bien porté sur le swing. Tout un panel de sonorités mixées derrière une voix douce mais acerbe, balançant joies de l’esprit et revendications notoires.

L’artiste a amené également dans ses bagages quelques reprises, dont le très américain A boy named Sue de Johnny Cash, ici revu et corrigé en version française, collant bien au style de l’artiste, toujours un peu frappé…

 

Sanseverino 1

 

Le public n’est composé ‘‘que de vieux’’ comme s’en plaindra le chanteur dans le métier depuis plus de vingt ans, certes pas aussi remuants que leurs enfants, mais appréciants néanmoins avec enthousiasme les qualités du trublion parisien.  

Celui-ci propose alors une version pour le moins inédite de la salsa du démon, bien suivi par les spectateurs aussi amusés que médusés.

Derrière la scène, un écran géant diffuse tantôt des extraits de films, tantôt des illustrations éloquentes des paroles, d’un bon goût pas toujours établi. Sur la chanson éponyme de son nouvel album, Sanseverino envoie au public une liasse de faux billets, continuant d’arpenter la scène comme un beau diable en swinguant, une guitare en forme de caravane pendue au cou.

Dans une version édulcorée par rapport aux compositions studio, l’artiste nous propose une vérité qui nous avait visiblement jusqu’à présent échappée, Les rockers aiment la Java. Etonnante découverte, et possibilité innée de mêler Iggy Pop et Metallica avec Giscard d’Estaing, Sarkozy et…la Java !

 

Sanseverino 8

 

Au milieu de bons nombres de titres de son dernier opus, Sanseverino nous propose une reprise pour le moins apaisée du Cayenne remis au goût du jour il y a de cela quelques années par Parabellum, repris par une majorité des spectateurs debouts comme assis dans les gradins.

 

N’oubliant pas de collectionner impertinences et pensées personnelles, Sanseverino nous fait part pendant plus de deux heures de son univers décalé et prenant, terminant son live sur un changement de décor pour le moins…imprévisible.

 

Celui qui avait tant décrié la présence de la cathédrale lors de son concert place d’Armes lors des soirées de Metz en Fête, il y a deux ans de cela, semble s’être faussement réconcilié avec l’église, revêtant même une superbe soutane. Suivi par le reste de sa troupe, l’ensemble est hilarant à voir.

 

Sanseverino 7


Il est bon de retrouver Sanseverino sur les routes avec ce nouvel album, dans la continuité des ses précédentes réalisations, les chansons étant bien développées en concert, supprimant immédiatement cette impression de voir en live ce qu’on a entendu à la maison. Ce constat est dédoublé par la présence de l’écran géant et des différents courts métrages, tout autant que de la qualité et la prestation des musiciens qui accompagnent l’artiste sur scène.

 

Un très bon point pour l’Espace Culturel de Rombas, qui se place donc, pour l’année de ses 10 ans en septembre prochain, comme une salle à inscrire dans son carnet d’adresses, avec la venue prochaine entre autres de Dominique A et de Souad Massi

 

Ugo Schimizzi

 

 

 

Plus d'informations sur Sanseverino :

http://www.myspace.com/sanseverinostephane

www.sanseverino.fr

 

Plus d'informations sur l'espace culturel de Rombas :

http://www.espace-culturel-rombas.com/

 

 

Sanseverino 2

 

 

 

 

Sanseverino 3

 

 

 

 

Sanseverino 4

 

 

 

 

 

Sanseverino 5

 

 

 

 

Sanseverino 6

 

 

 

 

Sanseverino 9

 

 

 

 

Sanseverino 10

 

 

 

 

 

Sanseverino 11

 

 

 

 

 

Sanseverino 12

 

 

Crédits photos : Ugo Schimizzi

Repost 0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 12:22
« SHAKAPONK »
Vendredi 30 Avril à 20H30
Le 112 / Terville

http://b6.ac-images.myspacecdn.com/00685/68/81/685401886_l.jpg


Certes le concert n'est pas pour tout de suite. Bien évidemment, il y aura d'autres concerts d'ici là sur Melting-Actu et en Lorraine...
Mais un tel évènement se devait d'être annoncé au plus tôt ici. L'information nous vient de NOTICE FRANCE, bookeur et dénicheur de concerts d'exception en Lorraine.

SHAKAPONK, les démons fous de la musique électro survoltée sont donc de passages en Lorraine, et c'est indéniablement un évènement qui se fête. Et qu'il ne faut pas râter. Melting-Actu avait eu l'occasion de les voir lors de la dernière édition du Cabaret Vert, et on peut largement dire qu'ils ont contribué à faire de ce festival version 2009 un week-end inoubliable !

Un petit détour sur leur site ne pourra que vous confirmer l'esprit allumé de toute la bande :
www.shakaponk.com

"
Musicalement, le groupe mélange habilement sons de guitare Rock avec des riffs funk, séquences Electros, ambiances Ethniques et Tribales, le tout saupoudré d’un phrasé Hip-hop Ragga.

 Shakaponk secoue avec vigueur son Shaker pour livrer ce cocktail original et détonnant et pour créer cette signature sonore si particulière.

Un son tout simplement énorme avec des refrains entraînants et des vidéos délirantes qui ne donnent qu’une envie : venir les voir sur scène.

Attention ! Shakaponk invite à un road trip musical enivrant à très haute vitesse et l’énergie dégagée est surpuissante."
(source fnac.com)


Plus d'infos sur Shakaponk :
http://www.myspace.com/shakaponk
www.shakaponk.com


Plus d'infos sur les concerts programmés par Notice France :

http://www.myspace.com/noticefrance

http://c4.ac-images.myspacecdn.com/images01/26/l_fc6e3a0c4dd7325aa8a67cc76ec68867.gif
Repost 0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 18:19

Gagnez régulièrement vos invitations et retrouvez les meilleur des spectacles et évènements sur Metz et environs (Thionville, Nancy, Luxembourg).


Retrouvez également notre sélection expositions et manifestations  Ici ...



Bons Plans, invitations et places gratuites sur Metz – Nancy – Thionville - Luxembourg

Jour Horaire

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

Du LuNn. 18 janvier 2010 au 1 mars 2010, les lundis 19h30-21h

Les bases de la danse contemporaine, Annick Pütz

Un cours pour ceux qui ont toujours voulu danser, mais qui n’ont jamais osé mettre un pied dans un cours de danse. Et pour ceux qui veulent acquérir des notions élémentaires en danse contemporaine.

Infos :

 

Stage Danse contemporaine

STUDIO TROIS C-L

20A, rue de Strasbourg

Luxembourg

 00...

 

130 € les cours

Lundi

18 Janvier

2010

18h30

 

 

Concert De Musique De Chambre

 

Concert

Conservation à Rayonnement Régional de Metz Métropole

2, rue du Paradis

57000 METZ

Tél. : 03 87 55 54 56

 

Mercredi

20 Janvier

2010

20h30

Quartet Jean Philippe Gross / Lionel Marchetti / Franz Hautzinger / Xavier Charles

 

Et duo V.Epplay, S.Roux

Proposé par l’Association Fragment

 

Concert

Les Trinitaires – Metz

10-12 rue des Trinitaires

Tél : 03 87 20 03 03

 

8€

6€

Jeudi

21 Janvier

2010

18h30

Les Jeudis Du Conservatoire : Invitation Au Cinéma

 

Classe de cor de S.Mallard-Lachaux

 

 

 

Conservation à Rayonnement Régional de Metz Métropole

2, rue du Paradis

57000 METZ

Tél. : 03 87 55 54 56

 

Entrée libre

Jeudi

21 Janvier

2010

19h

A découvrir !

 

Les Veillées Du Saulcy 1 : Théâtre & Arts Plastiques

 

Avec le Compagnie Pardès Rimonim

Artistes invités : Ann Guillaume et Leylagoor (plasticiennes)

 

 

Théâtre

 

Espace Bernard-Marie Koltès

Théâtre du Saulcy

Université Paul Verlaine

Ile du Saulcy

Tél : 03 87 31 57 77

 

 

Vendredi

22 Janvier

2010

20h30

 

Coup de coeur !

 

Comedy (1RE Partie)

 

Direction artistique et chorégraphie : N. Martin-Gousset

 

 

Danse

Arsenal

3, Avenue Ney

57000 METZ - FRANCE

Téléphone : 03 87 39 92 00

 

26€

23€

8€

Vendredi

22 & 23

Janvier

2010

20h30

Tout Est Bon Dans Le Cosson

 

A.Cosson

 

 

Café théâtre

one man show

 

Salle Braun – Metz

18, rue Mozart

57000 METZ - FRANCE

Tél : 03 87 65 73 11

De 5 à 10€

Vendredi 22 janvier 2010

 

21h30

The Love Beatles.

Band né de la rencontre de quatre musiciens professionnels, passionnés par les Beatles. Ils acquièrent dans un souci d’authenticité, les costumes légendaires et le même matériel que leurs idoles.

Concert-Tous les classiques des Beatles en live

Purple Lounge  Casino 2000 Rue Th. Flammang L - 5618 Mondorf-les-Bains - Luxembourg  Réservé aux personnes majeures  tél.:  (+352... site Web ici  

 

11€ / 25€ avec dîner

Samedi 23 janvier 2010 à partir de 19h

 

Coup de coeur !

Soirée dîner-concert organisé par Nan Bara.

Concert de percussions africaines avec le groupe SOKAN, soirée dansante animé par le DJ,  François Fabrice.

+ d'infos et inscriptions  Ici

Soirée dîner-concert

Salle des fêtes St Exupéry de Woippy- 57140 WOIPPY

25€ tarif normal

20€ tarif adhérent

10€ le concert uniquement

Samedi

23 Janvier

2010

20h

 

Coup de coeur !

Soirée Démarrage

 

Casiokids + Sal P. (Liquid Liquid DJ Set) + Yo Yo Acapulco + Weave et autres

 

Concert

Les Trinitaires – Metz

10-12 rue des Trinitaires

Tél : 03 87 20 03 03

 

10€

Samedi 23 Janvier 2010

 

23h00

Flying To Jamaica #2

 

Apres le succès de la première édition, place à Mr David Rodigan sur la scène de L’Autre Canal pour cette soirée ‘Flying To Jamaica # 2’.
Irie Crew invite en effet à ses côtés ‘Mr Ram Jam Rodigan’ pour ce second envol

 Soirée Reggae/Dancehall

l’autre canal

45 boulevard d’austrasie

54000 nancy

tél : 03 83 38 44 88

tarif abonné en prévente : 6 €

plein tarif en prévente ou tarif abonné soir du spectacle : 9€

plein tarif soir du spectacle : 12€

Dimanche

24 Janvier

2010

16h

 

Le Cercle De L’harmonie

Mozart : De Thamos A La Flûte Enchantée

 

Baryton-basse : J.Rutherford

Les Éléments

Le Cercle de l’Harmonie

Direction : J.Rhorer

 

Symphonique

Arsenal

3, Avenue Ney

57000 METZ - FRANCE

Téléphone : 03 87 39 92 00

 

36€

33€

17€

8€

 

Dimanche

24 Janvier

2010

17h

 

Concert « Kagouya »

 

Classe de clarinette de J.Dentresangle et A.Weinborn et J.Schmitt, percussion de F. Schoenhentz-Kzink et art dramatique

En collaboration avec le CRD de Charleville-Mézières

 

 

Concert

Conservation à Rayonnement Régional de Metz Métropole

2, rue du Paradis

57000 METZ


Tél. : 03 87 55 54 56

 

Lundi

25 Janvier

2010

20h

 

Savage Republic + The Dreams + 14000 Points De Suture

 

 

Concert

Les Trinitaires – Metz

10-12 rue des Trinitaires

Tél : 03 87 20 03 03

 

5€

Lundi

25 Janvier

2010

20h

20h30

 

 

 

Concert Des Etudiants Du CEFEDEM

 

 

Concert Des Etudiants

Conservation à Rayonnement Régional de Metz Métropole

2, rue du Paradis

57000 METZ

Tél. : 03 87 55 54 56

Libre

A VENIR

 

Samedi 23 janvier 2010 à partir de 19h

 

Coup de coeur !

Soirée dîner-concert organisé par Nan Bara.

Concert de percussions africaines avec le groupe SOKAN, soirée dansante animé par le DJ,  François Fabrice.

+ d'infos et inscriptions  Ici

Soirée dîner-concert

Salle des fêtes St Exupéry de Woippy- 57140 WOIPPY

25€ tarif normal

20€ tarif adhérent

10€ le concert uniquement

Repost 0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 17:53
Féfé aux Trinitaires (Metz) le 09 mars 2010



fefe-fond.jpg

Le concert initialement prévu le 04 février 2010 aux Trinitaires a été reporté au 09 mars.

Notez-le dans vos agendas !

Repost 0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 17:34
Alors qu'en France se déroulait le concert de Pony Pony Run Run, nos amis frontaliers accueillaient les hollandais d'Epica. Ce week-end était donc placé à la fois sous le signe de la musique mais bel et bien sous celui de l'Europe.
Les intempéries avaient d'ailleurs également décidé d'être de la fête, une véritable tempête de neige s'abattant dès 19h30 sur le Luxembourg.

La foule, massée sous le porche de l'Atelier attend patiemment l'ouverture des portes, le froid tenace crispant les sourires. La salle ouvre légèrement en avance, la horde noire s'engouffrant dans le bâtiment.
A 20h30 précise, la première partie entre en scène. Assez insignifiante, on ne peut pas dire qu'elle réveille les ardeurs du public, mais bien le contraire. Tout cela est d'une mollesse affligeante, et on peut vraiment se demander si la salle ne va pas se congeler sur place tant on s'ennuie ferme. Heureusement, la dernière chanson - une reprise de Billy Idol, "Rebel Yell" - remotivera les plus vieux ou les plus fins connaisseurs.

Mais qu'importe, une heure plus tard à peine - certains apprécieront la ponctualité de l'Atelier - Epica entre en scène, sous les vivas et les hurlements des spectateurs, pour le coup nettement plus réveillé.



Epica_17.jpg


Le concert débute par Resign To Surrender, provenant de leur album sorti en fin d'année dernière, Design Your Universe. La foule exulte et les sourires ne se font pas attendre tant sur scène que dans la salle.
Les choeurs se réchauffent et s'arment de leur plus belle voix pour faire un triomphe à Simone Simons, la charismatique chanteuse, saluant son entrée. Sa voix s'élève jusque dans les tréfonds de l'Atelier, emportant ses mélodies à l'étage, où s'entassent encore bon nombre de spectateurs n'ayant pu se faire une place au rez-de-chaussée.



Epica 6


Le groupe enchaîne les titres de leur nouvel opus et des succès plus anciens comme Cry For The Moon ou Consign To Oblivion lors des rappels. Le groupe nous offre même un petit cadeau de Noël en retard en proposant une version revue et corrigée de la célèbre Marche Impérial de Star Wars.
L'éclairage tout en volutes et contre-jour fait du groupes des silhouettes mouvantes, démangé par le besoin de courir sur la petite scène. Simone comme ses compères ne cessent de headbanger, de telle manière que le concert file à une vitesse incroyable.
Le son est d'excellente qualité, et on peut aisément percevoir tout le talent du groupe et en particulier de la voix si charmante de Simone Simons. Celle-ci donne de sa personne et illumine la soirée de sourires, poses et mots distillés en français, anglais ou allemand.


Epica 2



Le groupe revient pour plus d'une demi-heure de rappels, repartant de plus bel dans leur élan musical décidement fort communicatif. Quietus sera rajouté aux deux titres pré-cités de leur premier album, The Phantom Agony.
Cette nouvelle prestation des néerlandais laissera assurément un très bon souvenir aux Luxembourgeois comme aux nombreux frontaliers ayant fait le déplacement pour l'occasion. Pour la veille de son anniversaire, Simone a laissé partager toute sa passion la fougue de ses 25 années pour nous régaler pendant près de 2h.
Epica, plus le temps passe, se révèle bien être un des fers de lance de cette mouvance symphonique du metal. Alliant puissance, douceur et complexité, les compositions aux textes souvent engagés renvoient souvent une dynamique prenante et passionée.



Epica 9bis

Le groupe s'envole à présent pour les Etats-Unis avant, probablement de revenir pour la tournée des festivals estivaux. En leur souhaitant bon vent, nous espérons bien vite les revoir dans nos contrées.

 
Ugo Schimizzi



Epica 1





Epica 3






Epica 4






Epica 5







Epica 7






Epica 8






Epica 9






Epica 10





Epica 12


Crédits Photos : Ugo Schimizzi

plus de photos ICI




Plus d'infos sur Epica :
http://www.myspace.com/epica
http://www.epica.nl/


Plus d'infos sur l'Atelier (Luxembourg) :
http://www.atelier.lu/
Repost 0
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 22:04
Une heure déjà avant le concert, la salle du 112 à Terville est prise d'assaut par une centaine de personnes, attendant l'ouverture des portes. La pluie battante ne les dérange pas, impatients semble-t-il de voir en live, le phénomène Pony Pony Run Run.

album-elise 01061

 


 

Killtronik est chargé de la première partie. Les musiciens  donnent très vite le ton de la soirée. Kevin, le chanteur, dévoile un univers pop-rock aux touches électro qui semble séduire le public. « Pour une dernière date et une salle aussi chaleureuse, on vide notre stock ! » dit-il en distribuant à la foule son CD 4 titres. Après une dizaine de chansons, les musiciens laissent la place au groupe tant attendu, en remerciant la salle pour son accueil : « On a kiffé franchement » conclut-il.


album-elise-1206-u-modif-.jpg

 

 

 

Pony Pony Run Run, groupe français originaire de Nantes et Angers à la culture musicale immense est là ce soir pour nous présenter leur premier album au succès monstre : You need Pony Pony Run Run. Influencés en particulier par le giron anglo-saxon des années 1980, ils présentent à travers ce disque onze compositions mariant à merveille électro, pop et rock.

 

 

album-elise 06781

 

 

 

Pour leur première date de la tournée 2010, Gaëtan et Amaël, les deux frangins, Antonin et leur batteur Frédéric se lancent dans l’arène du 112
Un endroit qui se révèle être des plus intimistes. Petite salle communale, pouvant accueillir jusqu’à 800 personnes, on s’y sent de suite à l’aise - en partie grâce à un personnel souriant et chaleureux.
Acclamé par le public comme il se doit, Pony Pony Run Run commence le concert avec « Walking on a line », chanson que le live valorise. La chaleur des synthés et guitares électriques embrase la salle. 

 

album-elise 05331

 


L’auditoire , à priori principalement adolescent au vu des premiers rangs, se révèle en fait être un mélange de générations surprenant. En effet, passé cette barrière de jeunesse, on retrouve de nombreux adultes  se déhanchant au rythme des sons. Dans les gradins, les plus fatigués et les moins danseurs n’en sont pas moins ravis.
Le groupe enchaine les titres avec toujours plus de dynamisme faisant participer le public.

 

 

 

album-elise 07251


 

Après plus d’une heure et demie de concert, le trio électro-pop quitte la scène sur leur tube « Hey you », entonné par toute la salle à pleins poumons… Puis le groupe revient pour un rappel de trois chansons : « Franchement, vous le méritez » disent-ils en offrant à la foule surexcitée un morceau qui n’avait jusqu’à présent jamais été joué en live : « What I feel ».
La soirée se termine avec « First date mullet », un morceau plutôt rythmé qui transforme le 112
en dancefloor.

album-elise 05771




La « sensation électro-pop de l’année » comme certains le disent a eu son effet au 112 ce soir. Et apparemment leur débordement d’énergie a beaucoup charmé : ils sont en effet nommés aux Victoires de la musique 2010, affaire à suivre… !

Comme de coutume au 112, l’après concert se fait autour d’un dernier verre, histoire pour le public de partager ses impressions, la salle étant bien connue pour réunir personnel, spectateurs et parfois même artistes. On se souviendra par exemple de la venue de Louis Bertignac le 20 février dernier, qui ne s’était pas fait prier pour rester jouer quelques notes de plus, pour le plus grand plaisir de ses fans.

 


Elise Ruiba

 


 

Plus d'informations sur Pony Pony Run Run :
                http://www.myspace.com/ponyponyrunrun

 

Plus d'informations sur le 112 à Terville :
                http://www.le-112.fr/

 

 

 

album-elise 07341

 

 

 

album-elise 07571

 

 

 

 

 

 

 

 

album-elise 0413#

 

Crédits photos : Elise Ruiba

Repost 0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 16:30

SANSEVERINO à l'espace culturel a ROMBAS - samedi 23 janvier 2010


http://www.qobuz.com/images/jaquettes/0884/0884977376166_600.jpg



"Après s’être entouré d’un big band et de deux accordéonistes lors de ses deux dernières tournées, Sanseverino proposera, à l’occasion de la sortie de son quatrième album en octobre, un concert rock folk swing. Il sera accompagné sur scène de deux guitares, une basse, une batterie, un orgue ainsi qu’un trombone. Il profitera de cette nouvelle formule pour présenter son nouvel album mais aussi revisiter son répertoire. Ce spectacle sera l’occasion de retrouver Sanseverino dans une formule inédite , et de découvrir l’amorce d’un virage musical important."



Prix de la place : 25,00 €
Tarif réduit : 22,50 €
Tarif moins de 12 ans : 12,50 €


plus d'informations sur l'espace culturel de Rombas :
http://www.espace-culturel-rombas.com/

plus d'informations sur Sanseverino :
http://www.sanseverino.fr


plus d'informations sur Astérios, producteur du concert :
http://www.asterios.fr/

Repost 0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 00:44


Du 28 au 31 janvier 2010 se tiendra à Angoulême le traditionnel Festival de BD de la ville.
Pour sa 37ème édition, le festival acceuillera une nouvelle fois un de ses membres préférés, le lorrain Baru, vainqueur notamment de l'Alph-art du meilleur album avec "l'autoroute du soleil"  en 1996.

Pour l'occasion, le reportage "Génération Baru", réalisé par Jean-Luc Muller et présenté en avant première au dernier Festival du Film Italien de Villerupt (critique ICI) sera diffusé durant les 4 jours du festival.



http://pagesperso-orange.fr/jean-luc.muller/imagestv/affichebaru.jpg

Le communiqué officiel :

"
"Génération Baru", le film-portrait du dessinateur lorrain Baru, montré pour la première fois au festival de Villerupt en novembre, a été sélectionné
pour être projeté durant le festival de BD d'Angoulême.
Il passera dans la salle Odéon du théâtre 4 jours de suite à des horaires différents  :
jeudi à 16h
vendredi à 17h
samedi à 11h30 (en présence de Baru et Jean-Luc Muller, sous réserves, pour discuter après la séance)
dimanche à 12h30 (idem que samedi)


Le film bénéficiera de la présence de Baru lui même le samedi et le dimanche (et peut-être le vendredi, à confirmer).
Le réalisateur, Jean-Luc Muller, sera également présent le week-end pour répondre aux questions des spectateurs.

Pour tout savoir sur le film, et en visionner quelques images :
http://mandrake-de-paris.blogspot.com/2010/01/generation-baru-le-film-et-lhomme.html

Pour les parisiens ne pouvant se rendre au festival d'Angoulême, une projection est organisée le 25 janvier dans la salle de cinéma de la SCAM
(Société des auteurs).
Accessible uniquement sur invitations, les places étant limitées. Pour réserver, laisser un message :
http://www.facebook.com/jeanluc.muller
"


Repost 0

Texte Libre

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici