14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 11:58

         « Vincere » se veut un film sur la jeunesse de Mussolini. « Vincere » se veut un film sur la maîtresse de Mussolini, Ida Dalser qui resta jusqu’à sa mort l’épouse légitime du Duce, bien que celui-ci l’ait très tôt reniée. « Vincere » se veut également un film esthétique, à la fois novateur et empruntant à l’imagerie des films néoréaliste italiens des années 1960. Malheureusement, « Vincere » est bien peu de tout cela.

 


Certes, tous les ingrédients sont là. Giovanna Mezzogiorno, l’actrice jouant l’amante du futur chef des chemises noires, est impériale dans son rôle, devenant même pénible tant son aliénation est crédible. Filippo Timi, jouant Mussolini, est réellement bon tant qu’on peut l’apercevoir à l’écran. Le film lui-même semblait bien parti, présentant la jeunesse socialiste du patron du journal il Popolo d’Italia, qui le lancera plus tard dans le fascisme. Des images d’archives viennent également étayer le propos, présentant des discours du Duce. Images toutefois moins marquantes et intimistes que celles ressorties récemment du passé par les concepteurs de la série Apocalypse.

 

Malheureusement, et il y a bien lieu de trouver cela malheureux, de nombreuses erreurs viennent émailler un film qui aurait pu faire partie des grands de cette année. Prenons simplement la qualité d’image, de cadrage, et le travail remarquable du directeur photo, ne serait-ce que dans les scènes tournées dans le cinéma. Quel dommage que, contrebalançant ainsi une telle qualité esthétique, on se retrouve avec des effets des plus navrants : des titres clignotent et apparaissent comme dans une présentation powerpoint mal ficelée, ponctuée de petits avions tricolores envahissant l’écran comme autant de cheveux sur la soupe. L’idée aurait pu être bonne, présentant des idées novatrices sur l’expressionnisme clinquant des personnages, mais le résultat est plutôt navrant.

 


 

Scéniquement parlant, il est un peu exagéré de dire que ce film traite de la vie du Duce. En effet, on n’entrevoit aucune explication ni aucun éclairage sur le changement des opinions politiques de Mussolini, qui, dans le film, a brusquement basculé du socialisme au fascisme, acclamant la guerre. Ses collaborateurs eux-mêmes s’en étonnent dans le film. Sa présence- même est réduite à une petite demi-heure. Après, c’est le grand vide. Mussolini ne sera uniquement évoqué qu'à travers des images d’archives sans grand rapport ni intérêt vis-à-vis de l’histoire. On en entendra bien sûr énormément parler au travers de Ida Dalser et de son fils Benito Albino Dalser, de manière redondante et même foncièrement pénible. On se balade d’asile en asile, de folie en crise, Ida Dalser refusant jusqu’à sa mort de changer sa version des faits, certifiant avoir été mariée à Mussolini. Le certificat de mariage ne fut d’ailleurs jamais retrouvé, et mère et fils moururent avant la fin de la 2ème guerre mondiale, chacun dans un asile.

 

Le film, présenté au dernier festival de Cannes, met plus de deux heures à se finir, dans les tourments et la douleur de celle qui, très tôt, fut reniée par son amant. Il aurait été intéressant de creuser plus en amont la psychologie de Benito Mussolini, plutôt que de laisser la passion dévorante de Ida Dalser envahir l’écran. « Vincere » réduit finalement ce qui est un drame familial et historique à une histoire de folie unilatérale, où le Duce aurait pu être remplacé par n’importe quel autre protagoniste. Certes, Mussolini a eut tôt fait de supprimer de sa vie sa gênante maîtresse, mais il ne fallait peut-être pas pour autant axer les deux tiers du film sur la passion de cette dernière.

 

 


 

A noter que le film a reçu hier l'Amilcar de la presse au 32ème festival du film italien de Villerupt.

Bravo au réalisateur Marco Bellocchio et à toute l'équipe du film.

 

 

Ugo Schimizzi

 

plus d'informations sur le festival :

www.festival-villerupt.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici