Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 16:55

melody-gardot6


Un peu de douceur dans ce monde de brute… Voilà tout simplement ce que la belle américaine Melody Gardot est venue nous apporter hier soir, lors de son passage dans la somptueuse salle ERASM du palais des congrès de Strasbourg.

Victime à 19 ans d'un terrible accident (en se faisant percuter par une voiture) et après un an d'hospitalisation, la jeune Melody n'a plus qu'une seule chose sur laquelle s'accrocher: la musique. Le piano étant trop complexe à manier couchée dans un lit qu'elle ne pouvait quitter, c'est vers la guitare qu'elle se tourne, de laquelle sortira ses premières compositions, qui lui permettra de se reconstruire petit à petit, lors de sa longue et douloureuse convalescence.

Présentée comme une des étoiles montantes du jazz vocal féminin dès la sortie de son premier album en 2008 – Worrisome Heart – c'est dorénavant chose confirmée avec  – My one and only thrill – sorti il y a tout juste un an. La jeune et mystérieuse philadelphienne, âgée de 25 ans, est acclamée par le public et la critique, qui la compare déjà aux stars du genre, telles que Diana Krall ou Norah Jones.

C'est derrière un vaste rideau noir transparent, et sous un tonnerre d'applaudissements que la chanteuse accompagnée de ses musiciens, entame son set, avec une entrée "free jazz", pour finalement continuer sur "The rain"…

La soirée suit son cours avec la majorité des plus belles compositions de la chanteuse. A noter la version exceptionnelle de Worrisome Heart"… Passant du piano à la guitare, ou "tout simplement" au chant avec une facilité déconcertante. Son trio quant à lui –  carré à la perfection –  a pu également  montrer toute sa virtuosité pendant les différents solos qui composaient le set.

Aux allures d'actrice hollywoodienne des 50's, et du haut de ses interminables jambes et talons aiguilles, Melody Gardot conclut son show de la plus belle manière, reprenant a cappella un standard folk américain "No More, My Lord" pour finalement se faire rejoindre par son groupe.

Malgré un niveau sonore un tantinet trop faible, et la petite erreur géographique qui fit sans doute sourire la majeure partie du public - la jeune femme pensant Strasbourg en Allemagne, et, gênée, s'excusa plusieurs fois avant la fin du concert - celui-ci acclama comme il se devait la chanteuse ainsi que son groupe.

Avec une telle voix - quasi identique aux versions studios - donnant parfois aux compositions une dimension bien plus profonde et sensuelle,  il n'y a aucuns doutes à avoir: nous sommes réellement face à une perle rare, qui peut prétendre à un avenir musical des plus glorieux.


Crédit photos et articles
:  Frédéric Macieri

 

melody-gardot1

melody-gardot5

melody-gardot2

melody-gardot4

melody-gardot3

 

http://www.myspace.com/melody

http://www.melodygardot.com/

Retrouvez Melody Gardot en concert : 

5 avr. 2010     Amphitheatre - Lyon
6 avr. 2010     Virgin Megastore Champs Elysées - Paris
7 avr. 2010     Olympia Theatre - Paris
8 avr. 2010     Olympia Theatre - Paris
9 avr. 2010     Olympia Theatre  - Paris
11 avr. 2010   Salle Poirel - Nancy
13 avr. 2010   Le Casino - Toulouse

 

Production Gérard Drouot : http://billetterie.gdp.fr/index2.php

 


­­­

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici