24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 10:50

10-04-FCannes-00-AMOURS-IM.jpg


Venu à la réalisation parce que lassé d’attendre un rôle à sa mesure, Xavier Dolan découvre à vingt ans son talent pour la réalisation et présente ainsi son premier long métrage, “J'ai tué ma mère”(multi primé à Cannes lors de la Quinzaine des réalisateurs en 2009), où il aborde avec force le thème des relations mère fils.

 

         Autour d’un trio d’amitié et d’amour, d’hétéro et d’homo sexualité,

l’auteur canadien aborde cette fois dans « LES AMOURS IMAGINAIRES » le thème du désir, celui des débuts de relations amoureuses et, avec une belle ironie, celui de la difficulté de verbaliser et de gérer désirs et projections…

 

         Dans un univers intense mis en valeur pour une part grâce à la musique classique -de Bach à Wagner-, le film bénéficie d’une belle unité, due à l’implication tout azimut de l’omniprésent  réalisateur : également interprète, scénariste, dialoguiste et monteur !

 


Partager cet article

Repost0

commentaires