15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 16:00
Saviez-vous que le fait de traverser une rue peut prendre toute une année, et que les quelques mètres à franchir risquent de se transformer en des milliers de kilomètres ? C’est ce cas de figure, à priori improbable, que le réalisateur Wong Kar-Wai nous présente dans son dernier long métrage, à l’aide d’une variation sur la nécessité de laisser passer le temps afin de se chercher et de finalement réussir à se trouver.
 
« My blueberry nights » aurait pu ne durer qu’un tout petit quart d’heure, si l’héroïne avait choisi de franchir la porte du bar new-yorkais le soir de son départ, déclarant à cette occasion sa flamme au patron un brin romantique qui n’attendait que cela ! Le charmant couple aurait ainsi été formé dès les premières scènes, et l’affaire était bouclée…Malheureusement pour les deux protagonistes, et heureusement pour les spectateurs, qui n’auraient sans doute pas apprécié de payer leur ticket pour un film d’à peine quinze petites minutes, les choses ne se déroulent pas aussi facilement. Et de New York, nous irons jusqu’à Las Vegas, en passant par le Tennessee, en suivant l’inévitable voyage initiatique, ponctué de rencontres constructives et nécessaires, de la jeune femme au cœur brisé.
 
Wong Kar-Wai, surnommé (à bon escient ?) le « Tarantino chinois » depuis son film « Chungking express », réalise ici sa première œuvre en langue anglaise et situe cette comédie romantique aux Etats-Unis, ceci pour deux raisons : premièrement, le Président du Festival de Cannes 2006 souhaitait absolument diriger la musicienne américaine Norah Jones, qui fait ses premiers pas devant la caméra ; il désirait également démontrer l’universalité du sujet qu’il exploite, étant intimement persuadé « qu’il y a des choses que nous pouvons tous partager, quelle que soit notre race, notre culture, notre pays. Au-delà des langues, nous pouvons partager des émotions ».
Des émotions ressenties à travers l’évocation de différents thèmes présents tout au long du film : l’espoir, symbolisé par le personnage interprété par le comédien anglais Jude Law, qui refuse de se débarrasser des nombreuses clés, toutes porteuses d’histoires, laissées par ses clients, leur accordant ainsi la possibilité d’une suite heureuse ; l’addiction, qu’elle soit à l’amour, à l’alcool ou au jeu, dont il est possible de se soigner en mangeant de la tarte aux myrtilles… ; enfin, le temps qui passe, illustré au niveau technique par l’utilisation de l’accéléré dans de nombreux plans.
 
« My blueberry nights » marque surtout par la beauté  qui transcende l'œuvre du début à la fin. Celle de la musique tout d’abord, composée par Ry Cooder, déjà auteur de la bande originale de l’inoubliable et fabuleux « Paris, Texas » de Wim Wenders. Celle des images ensuite, signées Darius Khondji, qui, après avoir notamment travaillé avec Danny Boyle et Jean-Pierre Jeunet, nous éclabousse une nouvelle fois de tout son savoir-faire esthétique. Celle des actrices enfin, toutes plus rayonnantes les unes que les autres, à commencer par la troublante Norah Jones, qui déclarait récemment « ne pas se voir faire du cinéma à plein temps ». D’accord Norah, mais ne tarde tout de même pas trop, entre deux albums et moultes tournées, à retrouver le chemin des écrans blancs !
                                  
                                                                      Maxime Freyberger
 
Retrouvez tous les horaires ICI sur le site de nos partenaires, les cinémas Caméo (24, rue du Palais à Metz Centre Tél. : 03 87 18 99 95 ) et Palace (Place St. Jacques Metz  Centre - Tél. : 03 87 18 82 49 )
 
Pratique : vous disposez du parking de la cathédrale, proche des cinémas pour le prix de 0,50 Cts de 19 H à 1 Heure du marin !
 
Bénéficiez des tarifs des cinémas Caméo et Palace :
* tarif réduit : 4,60 € tous les jours aux séances de 14h
* 5,40 €  pour tous le lundi, sauf fériés
* 4,60 € pour les étudiant (- de 30 ans) ( sur prés. justificatif) , mercredi toute la journée et lundi, mardi, jeudi, vendredi de 13h30 à 17h45    (sauf jours fériés)
* 5,40 € pour les étudiants, (- de 30 ans) ( sur prés. justificatif), (sauf jours fériés)
* 5,40 € pour les lycéens de moins de 18 ans, (sur justificatif)
* tarif fidélité : 48,50 € les 10 séances, valable 1 an, cumul 3 personnes
* 4,60 € à toutes séances ( passeport culturel )
* 5,80 € pour les "seniors" (+ de 60 ans) (sur prés. pièce d'identité)
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici