8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 12:33
 


Ajouté à l’affiche au dernier moment, l'américain William Elliot Whitmore commença les festivités. Dès les premières notes de ce fermier, chanteur, guitariste et banjoïste "à ses heures", venu tout droit du fin fond de l'Iowa, le ton était donné : nous allions assister à un concert d'une rare intensité à ne pas oublier de si tôt…

« Sa folk », faisant littéralement penser aux westerns, nous emmena tantôt dans le saloon, tantôt dans le wagon d'un train à vapeur.
Vint ensuite le groupe d'Orléans Poney Club, tout aussi atypique, mélangeant les genres comme le « post-rock », la « pop » ou encore le « free-jazz » avec une grande maitrise. Malheureusement pas vraiment facile d'écoute pour une oreille non entraînée…

 

 

 

 

 

 

 

Article et photos : Frédéric Macieri

 

 

http://www.myspace.com/williamewhitmore

http://www.myspace.com/poneyclubmusic

 

Et pour connaître toute la programmation de l'Emile Vache:

http://www.myspace.com/lemilevache

Partager cet article

Repost0

commentaires