28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 15:51

C'est à Paris que les cinq membres du groupe et leur staff ont décidé de faire l'unique double date de leur tournée, -seule date française de leur parcours européen-, le temps de remplir par deux fois le Zénith dans une configuration réduite.

 

 

Deux premières parties étaient chargées de chauffer la salle. La première, « Indica », un jeune groupe de finlandaises à la pop mielleuse, n’a joué que 20 minutes, à peine le temps de se dandiner gentiment sur scène, avec force sourires et gestes envers le public. Sympathique sans être révolutionnaire, le groupe a eu le mérite de réveiller doucement le public et d'enchanter nombres d'hommes.


 Suite du programme : Pain, bien plus tourné trash-black metal, et leur set d'une petite demi-heure a mis le feu dans la fosse comme dans les tribunes, avec en prime une reprise de « shut your mouth ».

 

Sur les coups de 21h30, black out total. L'ambiance qui s'électrise soudain, le silence assourdissant, aussitôt peuplé de sifflements et des fans scandant le nom de leur groupe fétiche. Arrivent Tuomas, leader et clavieriste du groupe, et le guest du soir, Troy Donockley, l'excellent joueur de flûte irlandaise et de cornemuse, suivi peu après par Empu, le guitariste, Jukka à la batterie, Marco à la basse et enfin, celle qui fit couler tant d'encre, Anette, la nouvelle voix du groupe.

Entrant immédiatement dans un set rock, puissant et unificateur, c'est avec force éclairages et effets pyrotechniques que le groupe a enflammé le Zénith.

Piochant dans leur dernier album Dark Passion Play  ( « Amaranth », « Sahara », » 7 days to the wolves ») tout en revisitant les classiques de Once (« Nemo », « Ghost Love Score », « Wish I Had An Angel »), le groupe a soigneusement évité de jouer des morceaux d'avant leur grand tournant musical. Ainsi, seule une chanson de leur jeune temps « Dead Boy's Poem » a été joué, -et, il faut malheureusement l'avouer, quelque peu massacré par Anette-, et une chanson de Century Child,  « Dead To The World ».

 

De bout en bout, le groupe s’est montré bien plus qu'à la hauteur et paraissait véritablement heureux d'être là. Tuomas, du haut de son bateau, semblait aux anges, jouant de ses sourires aussi bien que de ses claviers, n'hésitant pas à headbanger à tout va (Le headbang, ou headbanging est un type de danse impliquant de violents mouvements de la tête en cadence avec la musique, le plus souvent du heavy metal). Marco Hietala a manié les vocales aussi brillamment que ses riffs de basse, et le sol a vrombi avec fureur. A la guitare, Empu, malgré quelques petites approximations, y a vraiment mis du coeur, et le lutin, malicieux et farceur comme a son habitude, a gratifié le public de nombreuses grimaces et autres sottises. Derrière, Jukka a massacré ses fûts comme il se devait, alliant rapidité, précision et énergie, laissant entrevoir le talent et la mesure dont il était capable. Etant pour ma part très réticent auparavant vis à vis du changement d'orientation du groupe, et le fait de passer d'une voix d'opéra à une voix plus lyrique, j'avais quelques appréhensions concernant Anette. Je dois dire qu'outre sa tenue de carnaval en robe ultra courte, bottines et dos nu, elle m'a plutôt séduit. Sans toutefois égaler Tarja, qui restera à mon goût intouchable, elle a assuré un bon set, allant de l'avant et communiquant largement avec le public, cajolant tout du long un nounours qu'elle avait reçu en début de concert, et finissant même par faire chanter un joyeux « Frère Jacques » à 4000 métalleux de noir vêtus. Une très agréable surprise en somme pour une chanteuse, qui, ne nous voilons pas la face, est loin d'être dénuée de talent mais dont le registre se situe bien dans les derniers albums plutôt que dans les précédents. La complicité entre les membres semble être au beau fixe, et l'armée de techniciens rôdant autour de la scène a accompli des merveilles. Outre les flammes sur des chansons comme « Wish I Had An Angel » ou encore « 7 days to the wolves », le public a eu droit à de nombreux effets pyrotechniques, une pluie de confettis, et une petite tempête de neige sur la chanson « Nemo ».

 

Le meilleur moment du concert restera l'exécution du magnifique morceau « The Islande »r dans une véritable ambiance intimiste, portables et briquets allumés – certes l'un étant plus glamour que l'autre – alors que Troy rejoignait le groupe pour distiller ses volutes irlandaises dans le champ musical du groupe. A peine remis de nos émotions, c'est, dans la surprise quasi générale – il y a toujours des petits malins pour lire les « setlists » – que le groupe a enchaîné sur l'excellent « Last Of The Wilds », morceau instrumental digne des gigues les plus endiablées, où tant le public que les musiciens déchaînés s'en sont donné à coeur joie.

 

En reconstruction, découvrant encore l'étendue du talent de leur chanteuse et la complicité qui peut exister dans cette nouvelle formation, Nightwish a néanmoins assuré le show et paru très heureux de son passage à Paris. Le public, aux anges, leur a fait une ovation et n’attend plus qu'un nouvel album et des repères encore plus marqués, espérant les voir tourner dans toute la France !


Retrouvez les photos du concert Ici.
Article et photos : Ugo Schimizzi .

 

Remerciements :

C'est avec une joie non feinte que j'ai pu réaliser ce reportage sur un groupe qui m'a vu grandir et que j'ai vu évoluer, et en ce sens, un immense merci à Alias Prod ainsi qu'à Ewo.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici