1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 10:00

Il est né à Nantes, a grandi au Mans avant d’effectuer un court déplacement –environ 500 kilomètres- afin de poursuivre ses études à Metz. Inévitablement, Cyril Rivière est tombé amoureux de la capitale de la Lorraine, et plus particulièrement de la Place Saint-Louis, qui ne demandait qu’à s’épanouir et à redevenir autre chose qu’un vulgaire parking.

C’est donc tout naturellement que le bientôt trentenaire Cyril a rejoint la bande à Ludovic Bernardeau et qu’il est rapidement devenu un des piliers de l’association Quartier Saint-Louis –plus communément appelée QSL-, animatrice infatigable de la vie messine. 

Rencontre avec l’un des deux Vice-Présidents, tout fraîchement élu.

Cyril, raconte-nous un peu ton histoire avec QSL.

Je connaissais Ludovic, le président, et l’idée, originale, de dynamiser le quartier en mêlant les résidents, les commerçants, les amis du quartier, dans une même association, m’a séduit d’emblée. Il est généralement considéré par les commerçants que leurs intérêts sont contraires à ceux des particuliers, nous voulions démontrer le contraire, et nous avons réussi puisque outre nos commerçants partenaires, l’association des commerçants nous soutient désormais dans nos actions.

 

Peux-tu nous dire qui fait quoi dans l’association et nous donner des détails sur son fonctionnement ?

QSL c’est une équipe, des chargés de projets, et des personnes de bonne volonté qui aident de manière ponctuelle à la vie de l’association et du quartier. Outre les cinq membres du bureau, Frédéric, notre chargé de communication, est essentiel de par la qualité de son travail, qui nous permet d’exister médiatiquement et donc de diffuser nos actions, de parler du quartier, allant même jusqu’à un sujet sur France 2, TV5 Monde, le soir des élections américaines. 98 secondes à parler de Metz en bien, et pas pour des fermetures d’usine, de casernes ou des réfractaires de l’INSEE à venir en Moselle…

Les chargés de projet, que sont aussi les membres du bureau, ont pour tâche de gérer chaque action, de la conception à l’organisation en passant par les autorisations.

Cela représente une dizaine de personnes.

Nous avons besoin de monde, aussi si vous avez un projet, ou êtes simplement désireux de participer à la dynamisation de la ville via celle du quartier Saint-Louis, contactez-nous. Chacun donne le temps qu’il veut dans ce qu’il peut.

 

Tu t’occupes, entre autres choses, de la gazette du quartier, Le piéton réjoui, lancée en mai dernier : d’où vient ce nom ?

Nous étions contents que la place soit déclarée piétonne -reste à ce qu’elle le soit réellement-, et ce nom reflète notre sentiment avec un petit côté « concon » qui nous amuse. On fait les choses sérieusement, mais sans se prendre au sérieux.

 

Peux-tu nous dresser un bilan des actions menées par QSL en 2008 ?

Le bilan est excellent, nous avons fait beaucoup plus que ce que nous pensions au départ ! Comptez le nombre de groupes qui ont joué, le cinéma en plein air, les conférences, la bourse aux disques, le théâtre, le rugby, l’origami, les crieurs, les débats, les ateliers de création…, tout ça gratuit et donc accessible à tous. Nous le finançons pour beaucoup grâce aux adhésions, qui elles-mêmes donnent droit à des réductions dans les commerces du quartier.

 

Et ça continue l’année prochaine ?

Voui monsieur. (Retrouvez régulièrement des précisions concernant les actions à venir sur le site Internet de QSL : www.association-saint-louis.fr )

 

QSL est actuellement présente au marché de Noël –Place Saint-Louis of course !-, grâce à un sympathique petit chalet superbement placé…à l’écart…

Et bien, nous voulions un chalet décalé, on nous a décalé le chalet ! Initialement prévu avec les autres, il est détaché du reste. C’est dommage, car là aussi nous travaillons pour le quartier, mais bon, il faut croire que le cerveau reptilien de certains dinosaures est bien figé. C’est peut-être pour ça qu’on est à côté du mammouth sous la grande bâche plastique…

 

Qu’y trouve-t-on ?

A ce chalet, en face du fleuriste de la place, on fait du vin chauvin, du café klatsch, une grande tombola –dont le tirage au sort aura lieu ce mardi 23 à 17h30-, et surtout des jouets en bois fabriqués dans le quartier, pas du made in Taiwan, du made in Metz. Les jouets seront encore disponibles après les fêtes, sur notre site internet.

 

Pour finir, il paraît que tu es un fan inconditionnel de Johnny et que tu attends donc son concert à Saint Symphorien du mois de juin prochain avec impatience.

Y’a-t-il une chance qu’il fasse un petit détour par la Place Saint-Louis à cette occasion ?

Wait and see, optic 2000 comme dit Johnny.

 

Maxime Freyberger


Petit bonus photo:

Cyril adolescent:

Cyril la semaine dernière (mais l'enfant n'est pas le sien):



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici