20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 14:10
Masque en extérieur, principe de précaution ou de soumission ?

L'étude Francaise « ComCor » de l’institut pasteur a mis en lumière un faible risque en extérieur : « 80 % des contaminations en intérieur fenêtres fermées, 15 % en intérieur fenêtres ouvertes et 5 % à l’extérieur (https://recherchecovid.enseignementsup-recherche.gouv.fr/comcor-etude-des-facteurs-sociodemographiques-comportements-et-pratiques-associes-l-infection-par ) .

Selon les résultats de l’étude épidémiologique publiée le 17 Décembre 2020 et mise à jour en mars 2021, l'utilisation du masque en extérieur relèverai plutôt du simple principe de précaution, principe également rapporté par  L'INSERM qui rapporte l'efficacité du masque : « Dans les lieux extérieurs très fréquentés, où la distanciation physique est difficile à mettre en œuvre » https://presse.inserm.fr/le-masque-inefficace-et-dangereux-vraiment/40520/ .

 

le HCSP (Haut Conseil de la santé publique) nous apprend que «  les rayons ultraviolets contribuent à une disparition rapide des virus », confirmant ainsi que le bon sens est de mise : Distanciation suffisante et bonnes conditions météo sont deux atouts essentiels pour profiter de l'extérieur pleinement et sans entraves.. ( https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger%3FNomFichier%3Dhcspa20200723_sarcovactdesconsursatrapararo.pdf )

 

Alors qu'une bonne partie de la communauté des médecins préconise le recours à la vitamine D ( https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/covid-19-73-medecins-et-6-societes-savantes-appellent-la-supplementation-en-vitamine-d-de-la ) , il semble de bon sens de s 'exposer un maximum de surface de peau (dont le visage?) au soleil, source essentielle de Vitamine D, dans les pars et jardins et autres zones non denses de fréquentation...

 

Au début de l'apparition du COVID19 et pendant plusieurs semaines, le masque dont le gouvernement avait d'abord dissuadé l’utilisation, et dont la consigne de non-vente avait été transmise aux pharmaciens, est devenu obligatoire pratiquement partout !

 

En conclusion, que penser des adultes mais encore peut être d'avantage de ces enfants masqués dans les parcs et jardins ou zones peu fréquentées ? Précaution ou soumission à une doctrine gouvernementale à géométrie variable  ?

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Last Night in Orient - LNO © 21/03/2021 08:39

Soumission comme l’expérience de Milgram